Dans le journal Libération du lundi 10 novembre, j’ai lu un article qui présentait la situation de la télévision au Chili. Au fur et à mesure que je lisais l’article, j’avais l’impression de voir se dessiner la situation de la France dans quelques années ; chez nous aussi la machine est déjà en marche...
Au Chili, « les trois quarts d’heure des JT du soir, entrecoupés de quinze minutes de pub se composent d’un tiers de faits divers et de people, un tiers de sports et un tiers d’actualités. Ce qu’on nous demande aujourd’hui, explique un présentateur, « c’est de divertir en informant. » ». Plus loin l’article met en évidence le rôle des annonceurs dans le contrôle de l’information donnée  « il est courant que le rédacteur en chef appelle les services de relations publiques des principaux annonceurs pour vérifier que l’info du JT ne les dérange pas ! »

Bientôt CNN viendra aussi libérer la France ?

Pour lire l’article de Libération, c’est ici.