François Fillon nous avertit qu’il y a des médicaments " non indispensables " qui ne seront plus remboursés pour faire des ECONOMIES. Très bien, peut-être que cela s’impose. Pour ma part, je trouve que nombre de ministres et de secrétaires d’état sont « non indispensables » et pourraient être démis de leur fonction sans être remplacés, comme les fonctionnaires. Cela permettrait de renflouer les caisses de l’Etat. Une équipe réduite travaille beaucoup mieux.