Intéressante, cette interview de Alain Juppé dans le Monde du dimanche-lundi. Celui-ci annonce, le pied à l'étrier : « ce que je ne digère pas, c’est le triomphe de la cupidité. C’est indécent de voir les bonus, « les retraites chapeau », toutes ces rémunérations extravagantes qui se chiffrent par millions d’euros et que rien ne justifie, alors qu’on explique par ailleurs qu’il n’est pas possible d’augmenter les bas salaires de 20 euros ».
M. Sarkozy devrait peut-être remplacer Christine Lagarde par Alain Juppé, celle-ci aurait plus de temps pour se faire bronzer…