« Il l’appelait la femme aux oiseaux mais il aurait pu l’appeler « l’oiseau », tout simplement, tant elle semblait voleter de cage en cage sur le marché aux oiseaux »
Pour lire le texte, c’est ici.
Le montage est de Patrick Cassagnes et le texte de gballand.