Dans le journal Libération du 4 février, un article souligne que M. Chatel multiplie les annonces sur l’enseignement des langues. Notre ministre veut parait-il relancer l’arabe et promouvoir le chinois. Quand on sait qu’au bout de sept ans d’anglais, un élève moyen a du mal à tenir une petite conversation en anglais – et M. Sarkozy en est un bon exemple, regardez ici cette vidéo hilarante où il tente de s’exprimer en anglais – que pourra dire ce même élève en chinois au bout de cinq ans quand il lui aura  d’abord fallu se familiariser avec de multiples caractèreset le tout, avec trente élèves par classe !
Je me demande si l’on ne devrait pas aussi demander la démission de M. Chatel. Un ministre qui   parle pour ne rien dire, ça sert à quoi  ?