Madame TAUBIRA, présente aux obsèques de Tignous, a fait un très beau discours où elle a souligné que  «On peut tout dessiner, y compris un prophète parce qu'en France, dans la France de Voltaire et de l'irrévérence, on a le droit de se moquer de toutes les religions». Pour écouter son discours, c'est ici.

Le monde musulman, qui s'élève à nouveau contre la dernière caricature de Mahomet publiée dans le dernier Charlie, devrait lire cet extrait du Guardian qui met l'accent sur les interprétations erronées du Coran : " Théologiquement parlant, la raison pour laquelle   il faut se méfier des représentations Divines, c'est la crainte que de telles représentations de Dieu ne troublent la vision de  Dieu lui-même (...) le danger étant que l'on surinvestisse   une mauvaise copie qui n'est qu'une projection humaine (...) Si Dieu n'est pas représentable, alors toute image de Dieu est necessairement moins que Dieu et donc mérite d'être attaquée sans peur (...)"