Luc Vaillant, dans sa lettre à un musulman pratiquant, publiée aujourd'hui dans libération dit en introduction :

"Je continue à penser que les religions sont nocives, que les monothéismes ont un souci avec la démocratie et que l'islam, comme avant lui le catholicisme, veut imposer sa vision du monde. Vous pouvez me traiter d'islamophobe, je vous répondrai que je suis religiophobe et que seule une laïcité renforcée permet la liberté de religion."

Je ne suis pas loin de penser ainsi, sauf que, une "laïcité renforcée" peut aussi renforcer des replis identitaires. 

Rêvons un peu : quand la religion en finira-t-elle avec le prosélytisme et la détestation de l'autre, celui qui ne pense pas comme elle ou celui qui  s'écarte un tant soit peu du dogme ?