Sans doute aurait-il dû s'appeler Macreux, au lieu de Macron. Et la vidéo ci-dessous en est l'une des preuves. Le journal l'humanité le surnomme " l'Evangéliste libéral " ; bien trouvé. Mais qui peut-il convaincre cet Evangéliste à la rhétorique si pauvre ?

M. Macron c'est aussi la grenouille qui voudrait se faire aussi grosse que le boeuf :


Une Grenouille vit un Boeuf
Qui lui sembla de belle taille.
Elle, qui n'était pas grosse en tout comme un oeuf,
Envieuse, s'étend, et s'enfle, et se travaille,
Pour égaler l'animal en grosseur,
Disant : "Regardez bien, ma soeur ;
Est-ce assez ? dites-moi ; n'y suis-je point encore ?
- Nenni. - M'y voici donc ? - Point du tout. - M'y voilà ?
- Vous n'en approchez point. "La chétive pécore
S'enfla si bien qu'elle creva.
Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :
Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs,
Tout petit prince a des ambassadeurs,
Tout marquis veut avoir des pages.

Bientôt la camisole,  s'il continue à se prendre pour le "rédempteur"...

 

En prime : le best of des phrases creuses de Macron !