Ah bon, il faudrait voter M. Macron pour faire barrage à Madame Le Pen ?
Il faudrait donc, implicitement, cautionner ses recettes libérales et ses non-recettes sociales ?
Il faudrait donc être complice de l'arrivée au pouvoir d'un homme qui va rendre la France encore plus malade qu'elle n'est ?

Je serais plutôt de l'avis de l'auteur cet article !

On peut aussi toujours relire avec profit le texte de Octave Mirbeau : " la grève des électeurs "