03 novembre 2014

Vous connaissez Eduardo Galeano ?

Extrait de « Sens dessus dessous. L’école du monde à l’envers »  « Les gens travailleront pour vivre au lieu de vivre pour travailler ; On introduira dans le code pénal le délit de stupidité, que commettent ceux qui vivent pour posséder ou pour gagner, au lieu de vivre tout simplement pour vivre, comme un oiseau chante sans savoir qu’il chante et comme un enfant joue sans savoir qu’il joue (…) Nul ne sera considéré comme un héros ou un imbécile parce qu’il fait ce qu’il croit juste au lieu de faire ce qui... [Lire la suite]
Posté par gballand à 19:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
01 novembre 2014

Il y a fraudes et fraudes…

Des journaux, que l'on ne citera pas, nous ressassent en permanence les fraudes aux allocations familiales sans signaler que les fraudes qui coûtent le plus cher à l’Etat sont les fraudes aux cotisations non versées par les employeurs, principalement en raison du travail au noir. Je vous conseille d’écouter cette émission de France inter qui nous en donne un exemple. La précarité est de nouveau de mise en période de crise.
Posté par gballand à 18:46 - Commentaires [3] - Permalien [#]
31 octobre 2014

Les "réacs", c’est sympa, surtout à la FIAC…

Trois réacs à la FIAC, trouvé sur le blog de Jérôme Choain,   c’est drôle et ça rend un peu moins « con »… Merci M.Mermet et M. Lepage. « Autour de mon jardin, je fais pisser mon chien  Putain dit mon voisin c’est de l’art contemporain » dit la chanson...  
Posté par gballand à 08:17 - Commentaires [5] - Permalien [#]
29 octobre 2014

Vous avez dit Cornelius Castoriadis ? (2)

Voici ce que disait cet auteur en 1993 dans un entretien avec Olivier Morel, publié ensuite en 1994 dans la République internationale des lettres sous le titre  « la montée de l’insignifiance » « Compte tenu de la crise écologique, de l’extrême inégalité de la répartition des richesses entre pays riches et pays pauvres, de la quasi-impossibilité du système de continuer sa course présente, ce qui est requis est une nouvelle création imaginaire d’une importance sans pareille dans le passé, une création qui mettrait au... [Lire la suite]
Posté par gballand à 18:15 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
28 octobre 2014

Vous avez dit Cornelius Castoriadis ? (1)

Voici ce qu’écrivait cet auteur en 1991 dans la revue Esprit dans un article intitulé « Le délabrement de l’Occident »  « De même que l’Occident contemporain, l’ »individu » libre, souverain, autarcique, substantiel n’est guère plus, dans la grande majorité des cas, qu’une marionnette accomplissant spasmodiquement les gestes que lui impose le champ historique : faire de l’argent, consommer et « jouir » (s’il y arrive…). Supposé « libre » de donner à sa vie le sens qu’il... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:32 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
26 octobre 2014

Vous avez dit connivence ?

Tout est dit, et ce, en très peu de mots. Ecoutez cette synthèse de M. CHouard.  
Posté par gballand à 14:35 - Commentaires [4] - Permalien [#]
24 octobre 2014

Êtes-vous une décharge ?

Les humains sont des décharges ambulantes... et vous aussi ! Hélas, ceux qui nous gouvernent le savent, mais ne font rien car les lobbyies ont la main. Une seule alternative : la révole ! Pour en savoir plus, écoutez Fabrice Nicolino.      
Posté par gballand à 07:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 octobre 2014

Vous avez dit Evo ?

Cet article du "grand soir" - L’odeur de la Bolivie d’Evo et d’Alvaro - montre que tout pays peut reconquérir sa souveraineté et en finir avec l'insoutenable dépendance.
Posté par gballand à 08:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2014

Les ONG sont-elles utiles ?

" Les ONG altèrent la conscience publique. Elles transforment les gens en victimes dépendantes et émoussent les angles de la résistance politique. Elles forment une sorte d'amortisseur entre le gouvernement et le public entre l'Empire et ses sujets. Elles sont devneues les arbitres, les interprètes, les entremetteuses. (...)Plus la dévastation causée par le néolibéralisme est importante, plus elles prolifèrent.(...)Sans le vouloir, les ONG renforcent les stéréotypes racistes et mettent l'accent sur les succès, les avantages et la... [Lire la suite]
Posté par gballand à 22:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 octobre 2014

Où est le sens de tout ça ?

" Avec l'irruption au sommet de la finance, forme deshumanisée à l'extrême de la richesse, nous entrons dans l'ère du non -sens universel : l'accumulation de capital est de plus en plus sans fin aux deux sens du terme. Ce que vous vivons est la faillite historique d'une classe qui accapare désormais sans but civilisé, prétendant nous condamner à cette "fin de l'histoire". Mort du sens partout propagée par le court-termisme sauvage du retour sur investissement, nul projet humain n'y pouvant respirer". * extrait de "la fonte des glaces... [Lire la suite]
Posté par gballand à 08:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]