08 octobre 2011

L’ horodateur (politique fiction)

Dans cette ville du Sud de la France, les prostitués devaient payer un impôt sexuel de 5 euros pour avoir le droit de s’installer, le soir, sur un bout de trottoir. Le maire avait eu cette  idée novatrice, après un voyage à Bonn où la chose se pratiquait déjà. Au départ, les habitants avaient un peu tiqué, mais ce nouvel « horodateur » portait la mention officielle suivante : « distributeur de tickets fiscaux » ; de quoi réjouir le contribuable - de droite ou de gauche - soucieux de justice fiscale.Seule l’opposition manifesta... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
06 octobre 2011

Homme au foyer, pourquoi pas ?

Puisque M. Sarkozy ne peut accoucher de rien, je lui suggèrerais un congé paternité jusqu’à sa retraite !
Posté par gballand à 06:30 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
04 octobre 2011

Le papier hygiénique

Dans ce pays  laminé, que la dictature avait condamné à l’autarcie, il était impossible de trouver du papier hygiénique. Une constipation galopante gagnait le peuple. Quand le dictateur mourut d’une occlusion intestinale, le nouveau gouvernement prit la première mesure qui s’imposait : reprise des importations de papier hygiénique !  PS : toute ressemblance avec un pays existant ou ayant existé serait purement fortuite
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
02 octobre 2011

Pédagogie

Puisque le gouvernement  utilise le mot "pédagogie" à tort et à travers, devons-nous penser que " l'affaire Ziad Takieddine " a, a eu, ou aura une vertu pédagogique ?
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
29 septembre 2011

Comment sauver les meubles ? (politique fiction)

Cet ancien président avait une habitude qui, chez un simple citoyen, aurait été bien vite sanctionnée par un tribunal : il volait le mobilier et les objets de la République. Depuis son passage à la présidence, 8 352 objets* avaient disparu et jamais personne n’avait remis la main dessus ! Sans doute les présidents pensent-ils que leurs services ne sont jamais assez rémunérés… *nombre cité par le Canard enchaîné
Posté par gballand à 06:30 - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 septembre 2011

Citation

Lue dans libération d’hier, cette réplique savoureuse : « C’est un militant socialiste qui a trouvé la formule : « Sarkozy nous avait prévenu : ensemble, tout devient possible… même le Sénat à gauche. »
Posté par gballand à 08:12 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
26 septembre 2011

Individualisme ?

Le train Paris-Rouen, samedi, à 17 h 50, une personne par siège de deux sur toute la longueur du compartiment. A chaque fois, un sac ou un vêtement ostensiblement posés sur le siège libre, histoire de dissuader quiconque de s’asseoir. Est-ce ainsi que les hommes vivent ?  
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
22 septembre 2011

Debout (politique fiction)

Honoré Anticorps, député de gauche, avait été enterré debout ; une première dans l’histoire du Père Lachaise. Aux personnes qui s'en étaient étonnées, son fils avait répondu : mon père ne s'est jamais incliné devant quiconque de son vivant, pourquoi le ferait-il une fois mort ?PS : A l'UMP, il n'y a visiblement pas d'anticorps contre la corruption. Voici les affaires en cours du côté de chez M. Sarkozy et de ses proches   : Les écoutes des journalistes du  Monde L' affaire Karachi Les valises africaines, Woerth et... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 septembre 2011

Brèves

Qui a dit :" Dites donc, les dépenses ça  y va ", en parlant du programme socialiste :François FillonNicolas SarkozyBernard TapieMadame BettencourtValérie Pécresse Une étonnante nouvelle qui porte un coup à la mondialisation : Les préservatifs chinois sont trop petits pour les sud-africains ! Pour lire l’article, c’est ici.
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 septembre 2011

Prototype

J'imaginerais bien  cette réplique - « Prototype, prototype, est-ce que j’ai une gueule de prototype ? » -  dans la bouche de M. Hortefeux, dans un film qui s'intitulerait  « les damnés de la république ». Je ne dirai pas, par mesure de prudence, de quel genre de prototype M. Hortefeux à la gueule... PS1 : pour mémoire, le célèvre "atmosphère"   PS 2 : l'article de Libé "La justice relaxe un Hortefeux outrageant et méprisant" 
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :