10 février 2012

Un recteur, ça sait compter !

Maintenant, dans les rectorats, le mode de calcul de la Dotation horaire globale, en lycée, c'est le suivant :  diviser le nombre total d'élèves prévus en seconde, première ou terminale  par 35 ! C'est simple et ça supprime beaucoup de postes. Bravo M. Chatel et bravo les recteurs. Souvenez-vous d'ailleurs que, l'année passée, une prime leur avait été donnée pour récompenser ceux qui avaient supprimé le plus grand nombre de postes. Enfin, cela n'est pas dit de façon aussi crue, c'est une prime qui récompense la réalisation... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
05 juin 2010

Le lycée ou la fabrique du désarroi

Il n’a rien fait pendant l’année, mais cette absence de travail date de plus loin encore... En fin de troisième on l’a orienté en seconde, pas de projet, on ne voulait pas le garder au collège : la politique des quotas est implacable ! Alors  il est arrivé au lycée avec son paquetage d’élève presque mauvais à tout. Le professeur lui demande de rester à la fin du cours pour une petite mise au point : - Qu’est-ce que tu veux faire plus tard Kevin ?- Je veux être gendarme.- Oui, mais pour être gendarme il faut étudier, avoir son... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
03 juin 2010

Le ministre de l’Education Nationale déraillerait-il ?

On nous dit l’on veut la « réussite » et l’ « épanouissement » de l’élève, mais on nous dit aussi qu’il faut bourrer les classes à 40 pour « rationaliser » le système éducatif ! Une question de bon sens que je souhaiterais poser à notre ministre qui n’a jamais dû enseigner et qui de plus a ses enfants dans le privé  : comment un élève peut-il s’épanouir et réussir avec 39 autres élèves dans la même classe ? D’ailleurs je me demande pourquoi M. le Ministre, qui par ailleurs habite dans le seizième arrondissement de Paris, a ses... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
02 juin 2010

L’excuse

Demandant à un élève de seconde son justificatif d’absence pour le cours précédent, il m’ouvre son carnet de correspondance et je vois un billet avec juste une signature, sans motif. Lorsque je lui demande le motif, il m’explique  que sa mère, enceinte, passait une échographie et qu’il voulait voir la tête qu’avait le bébé. Tout à mon étonnement, je n’ai même pas eu la présence d’esprit de lui demander si c’était un garçon ou une fille !
Posté par gballand à 06:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
22 mai 2010

Le mixage, c’est quoi ?

Eh bien c’est un nouveau terme qui apparaît dans le vocabulaire de l’Education Nationale. Par exemple, en lycée professionnel, le « mixage » permet de « rationaliser l’appareil de formation », comme le dit le Rectorat. Par exemple, dans une lettre d’un Rectorat de France on peut lire : on « rassemble des jeunes de 1ère et 2ème année, ou de diplômes de niveaux différents pour l’acquisition de compétences identifiées » . Ou plus loin, on  « rassemble dans une formation des élèves, des apprentis et/ou des stagiaires de la formation... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
24 mars 2010

Chronique du lycée

Souvent, quand vous séparez les élèves pour les interrogations écrites, ils prennent leurs grands airs outragés et quand vous précisez qu’ils doivent ne laisser sur la table que leur feuille et leur stylo, ils disent avec des trémolos dans la voix :- Mais madame, vous nous faites pas confiance !Ça me donnerait presque envie de pleurer, les pauvres petits ! Je leur réponds  :- C’est pour éviter la tentation !Tricher, ils ne pensent qu’à ça ! C’est même devenu une industrie avec les nouvelles technologies…
Posté par gballand à 06:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
15 mars 2010

Que représente le professeur dans sa salle de classe ?

Lisez  cet article de Fabrice Humbert, écrivain et professeur, paru dans le journal le Monde de samedi-dimanche : « Lycée : genèse de la violence », mais je crains fort qu’il ne soit réservé aux abonnés.Un extrait : « En fait, je crois que, comme tous mes collègues, je suis dans ma classe toute la société. Seul et innombrable. Ma parole sédimente mille strates sociales, porte le poids d’un immense environnement et plus cette société est solide et saine, plus ma parole a d’autorité. Plus la société est fragile, socialement... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
11 mars 2010

Chronique du lycée

Il y a quelques jours, quasiment aucun des élèves de la classe de seconde n’avait fait son travail, alors je demande à un élève ce que l’AMI (Aide Méthodologique Assistée) lui a appris. Il hésite et répond :- Qu’il faut pas regarder la télé en faisant ses devoirs.Je n’aurais jamais dû lui ajouter : - Et maintenant, c’est ce que vous faites ? Parce qu’il m’a répondu :- De toutes façons, moi, ça m’arrive pas parce que je  fais pas mes devoirs…J’avoue qu’il m’a surprise. Je m’attendais à tout sauf ça. Je crois même avoir ri ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
03 décembre 2009

Le lycéen (gballand)

Ce qui caractérise le « lycéen », à mon humble avis de « presque experte » en la matière, c’est d’abord et avant tout le décalage : en anglais il fait du français, en français des mathématiques, en mathématiques de l’histoire, en histoire de l’espagnol,  en espagnol de l’anglais et chez lui, il ne fait rien ou plutôt, il travaille vaguement avec les écouteurs MP3 vissés dans les oreilles et en consultant MSN toutes les deux minutes. Une vraie vie de décalé, je me demande comment les lycéens tiennent à ce rythme-là. D’ailleurs ils... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
24 novembre 2009

Le lycée, un monde à l’envers ?

Cet article du Monde « opération zappe ton prof » paru le 22 novembre 2009, en dit long sur ce que représentent le lycée et les enseignants pour un certain nombre d’élèves…Je vous en conseille la lecture car ce « fait divers », poussé jusqu’à l’absurde, met en évidence les difficultés auxquelles les enseignants sont exposés dans leur travail quotidien. Je repense d’ailleurs à ce fait survenu dans une classe de seconde de mon lycée :  le professeur  écrivait au tableau, le dos tourné – grave erreur de nos jours - ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,