Il paraît qu’ « Onfray tue le père Freud ». Je me demande bien pour quoi il agite le chiffon rouge M. Onfray ; lui seul le sait…
Patrice Huerre, psychiatre, cité dans le journal Libération du 17 avril, nous dit : « Freud rappelle qu’il y a en nous une zone insondable quand on voudrait aujourd’hui que tout soit transparent. »
Refoulement, lapsus, déni, analyse des rêves, il n’y a pas à dire, M. Freud nous a donné un sérieux coup de main dans la connaissance que l’on peut avoir de soi-même… donc de l’autre.

PS : je ne sais s’il  va repasser, mais je salue au passage l’excellent téléfilm – Princesse Marie  - de Benoît Jacquot sur Marie Bonaparte, disciple de Freud.