voici un extrait d' un article du Figaro qui résume bien la situation après le résultat de ces élections départementales :


" Si les Français condamnent massivement le gouvernement, sa politique mais aussi son style - le sentiment qu'il donne de suffisance sinon de mépris - la droite ne leur offre pour l'instant aucune raison de croire en l'avenir. Elle ne présente pas de ligne claire, aucune ambition sur les questions qui préoccupent le pays, le chômage, la sécurité, l'exclusion, la maîtrise de l'immigration. Le problème n'est certes pas l'absence de programme, à deux ans d'une possible alternance, mais le néant du débat d'idées, le sentiment de vide intellectuel. Il est illusoire de penser que des polémiques sanglantes comme celle sur les «repas de substitution «dans les cantines, qui agitent furieusement le microcosme, permettent, aux yeux des Français de combler ce manque. Les citoyens, beaucoup plus intelligents et intuitifs que ne paraissent le penser les responsables politiques - éternel problème - attendent tout autre chose de leurs gouvernants ou futurs dirigeants."