Je n'avais pas vu le clip de Marine Le Pen. Je viens donc de combler cette lacune.
La mise en scène de l' "héroine" avec sa cape noire - batman selon Usul -  qui contemple la mer est plutôt cocasse. Son père avait un bandeau noir, et elle s'affuble d'une cape de la même couleur qui lui permet de  cacher les affaires qui pourraient faire désordre... Le noir, c'est moins salissant !

Ce "JE" que "nôtre" héroïne,  transfigurée en Jeanne d'Arc -  On la voit sur un cheval, cette mise en scène symboliserait-elle son père enfin dompté ? -  égrenne durant 2 minutes 22, finit par donner la nausée.

Un clip éminemment pédagogique qui nous apprend  qu'elle est une femme et une mère ; on finirait presque par la trouver " normale".
Par contre, cette fibre maternelle n'est pas extensible ; Madame Le Pen n'est sensible qu'à la misère de ses compatriotes. J'ai par ailleurs noté les cinq mamelles de la France auxquelles elle s'abreuve : ordre, liberté, indépendance, prospérité et sécurité. Un programme propre à rassurer les "compatriotes" auxquels elle s'adresse.

Pour voir les détournements qui ont été faits de son clip, c'est ici.