Voici une citation de Jung qui, me semble-t-il, est un portrait craché de certains  "chefs"... et pas seulement !

 

"L'identification avec sa charge ou son titre possède en soi quelque chose de si séduisant que nombreux voit-on les hommes qui ne sont plus rien d'autre que la dignité que la société a bien voulu leur conférer. Il serait vain de rechercher derrière cette façade une trace de personnalité. Si on cherche quand même, tout ce qu'on trouve derrière la grandiloquence de façade, ce n'est qu'un petit fantoche assez pitoyable. Voilà pourquoi les charges (ou les titres ou les honneurs qui y sont attachés, quelle que soit la dénomination de la coquille extérieure que l'on a revêtue) sont si captivantes : elles constituent une compensation facile, un masque commode derrière lesquelles on peut dissimuler les insuffisances, les débilités, les inconsistances personnelles (la liste n'est point close)."

 

Extrait de "Dialectique du Moi et de l'inconscient" de C. G. Jung

 

D'autres ont dit aussi : "la hiérarchie c'est comme les étagères, plus c'est haut, moins ça sert".