Desproges disait, dans le « Dictionnaire superflu » :

« Vis Comica* : on devrait enfermer les comiques »

M. Sarkozy a presque suivi les conseils de Desproges avec Didier Porte et Stéphane Guillon ; il faut dire que M. Sarkozy porte « la force comique » à sa quintessence, à lui tout seul. Jugez un peu, lors de son dernier entretien sur la 2 avec M. Pujadas, M. Sarkozy a dit  :
« Vous croyez que ce serait indépendant de dire « Ce serait bien qu’on change de juge, qu’on en mette en autre » ? Ce n’est pas ma conception de l’indépendance de la justice ! »

* je rappelle que cette citation latine signifie : la force du comique