Finalement, M. Fillon décide d'aider le parquet financier. Il déclare :

" Il y a des pseudo-révélations dont personne n'a réussi à démontrer la vérité ! "

Son inconscient n'est pas dans le déni ! Qu'il en soit remercié !